Test de Crash Bandicoot 4 It’s About Time, le grand retour du Bandicoot ?


Lancé en 1996 sur PlayStation, Crash Bandicoot est incontestablement l’une des plus grandes mascottes et icônes du jeu vidéo à la fin des années 1990 aux côtés de Super Mario (Nintendo) ou encore Sonic (Sega). Après quatre opus de très grandes qualités (développées par les équipes de Naughty Dog), Universal Interactive, les propriétaires de la licence décident de stopper leur collaboration avec Sony et Naughty Dog.

Crash Bandicoot va ainsi devenir un jeu multiplateforme dès le début des années 2000 et cela ne sera pas une grande réussite. La qualité des jeux est en baisse, les critiques sont de moins en moins bonnes, les ventes s’effondrent, les jeux sont répétitifs, mal inspirés, avec un gameplay qui a du mal à se renouveler. En 2008, Crash signera sa dernière aventure qui ne sera encore une fois pas couronnée de succès et le marsupial commencera une longue retraite anticipée.

Neuf années plus tard, Activision fait renaître le bandicoot à travers un remake des trois premiers opus avec la N-Sane Trilogy qui sera un énorme succès sur PS4, Xbox One, PC et Nintendo Switch. En 2019, c’est l’excellent CTR « Crash Team Racing » qui revient sur le devant de la scène là encore par l’intermédiaire d’un remake.

Pour la première fois depuis 12 ans, Crash Bandicoot est de retour à travers une aventure inédite. Cette fois, les équipes de Toys For Bob, Beenox et Vicarious Vision ne peuvent pas seulement se reposer sur le travail de Naughty Dog. La pression et le défi sont un peu plus grands. Crash va-t-il réussir son come-back et faire renaître le genre de plateformes plus vraiment à la mode ces derniers temps ? On voit cela tout de suite !

ACHETER CRASH BANDICOOT 4 IT’S ABOUT TIME

Crash Bandicoot 4, faites tomber les masques !

Crash Bandicoot 4 It’s About Time est la suite directe de Crash Bandicoot 3 Warped, le jeu de Naughty Dog sorti en 1999 sur Playstation que l’on retrouve également dans la N-Sane Trilogy sur PS4, Xbox One, PC et Switch. Le jeu nous plonge donc dans les îles Sanity où Crash et Coco coulent des jours paisibles avec Aku-Aku. Pour la troisième fois consécutive, le Dr Neo Cortex et ses différents associés (N-Gin, N.Brio et N.Tropy). Ces derniers sont exilés des îles Sanity et continuent de chercher des plans pour vaincre les Bandicoot et contrôler le monde.

Ces derniers vont parvenir à créer des failles spatio temporelle qui vont complètement dérégler le continuum espace temps et cela risque de littéralement détruire tout l’univers. Crash part donc en quête de quatre masques quantiques aux pouvoirs puissants qui lui permettront de pouvoir stopper une nouvelle fois Cortex et ses acolytes.

Le jeu vous plonge alors dans une nouvelle quête contre les forces du mal avec quelques rebondissements, quelques surprises pour un scénario finalement plutôt bon et surprenant. On se rapproche des jeux originaux et nous sommes loin du manque d’inspiration des jeux de la génération PS2, GameCube et Xbox qui ont fait tomber le Bandicoot dans les oubliettes !

Le véritable hommage que l’on attendait tous

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net

Comme nous avions déjà pu le dire dans notre preview mi-septembre, Crash Bandicoot 4 It’s About Time s’annonçait bon. Et autant ne pas faire durer le suspense trop longtemps, nos premières bonnes impressions se confirment avec ce test, de belles surprises se rajoutent cela avec des craintes qui s’envolent. Alors, le jeu n’est pas parfait en tout point et nous y reviendrons un peu plus tard. Mais en tout cas, oui, nous sommes bien en face du digne successeur des Crash Bandicoot « Naughty Dog » des années 1990.

De l’hommage, des références, des nouveautés, une difficulté à vous rendre fou par moment, du fun, cette fois, Crash Bandicoot est bien de retour. Crash est même plus intelligent que la plupart des personnages de jeux vidéo (petite dédicace à Lara Croft) puisque lui, même 21 ans plus tard il n’a pas oublié toutes les compétences qu’il a pu apprendre dans Crash Bandicoot 3. Tout l’enjeu du titre et les nouveautés de gameplay vont reposer sur les fameux masques quantiques et rien que cela, c’est bien vu de la part des équipes de Toys For Bob.

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net – Non, ce n’est pas le jeu Avatar, ni Crash Bandicoot au pays des Nes Na’vis

Graphiquement, le jeu est une petite merveille. Le studio avait déjà pu nous émerveiller avec Spyro Reignited Trilogy et Crash Team Racing Nitro Fueled. Le studio confirme une nouvelle fois avec Crash Bandicoot 4 It’s About Time avec de somptueux graphismes, mais également une direction artistique à tomber avec certains niveaux vraiment magnifiques ! Les décors sont variés, nous retrouvons une dizaine d’environnements différents, tous très détaillés avec de nombreux détails. De jour comme de nuit, de la jungle tropicale en passant par les villages chinois aux montages enneigés, Crash Bandicoot 4 It’s About Time vous fera voyager !

Le level design des niveaux également est assez impressionnant. Une prouesse rendue possible grâce aux différents masques et leurs pouvoirs, mais tout est bien pensé et surtout parfaitement dosé. Nous ne sommes pas inondés par les nouveautés de gameplay et par l’omniprésence des masques qui pourraient faire « trop » et dénaturer l’univers de Crash Bandicoot. Mais en même temps, nous avons assez de choses (et bien pensées) pour nous permettre de donner un vrai « renouveau » à la licence et cela fait vraiment du bien.

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net

Sans parler des masques, Crash peut désormais courir sur certains murs ou encore slider sur des rampes pour des moments assez funs ou la plateforme laisse place à la glisse. Et cette nouvelle possibilité est vraiment sympa (et pas toujours évidente). Et là encore, ce genre de moment est présent quelques fois sans être présent dans tous les niveaux au point de nous provoquer une overdose. Le maître mot de ce Crash Bandicoot va être la « justesse ». Tout est bien dosé permettant de prendre un maximum de plaisir.

Concernant le gameplay « pur » et la gestion de Crash, ce dernier n’est pas parfait. En effet, nous retrouvons toujours ces petits soucis de collision ou de petits bugs (qui arrivent assez rarement, mais qui sont présents) ou notre Bandicoot va toucher une caisse de nitro alors qu’il en est assez éloigné, qu’il va se heurter contre un rebord et tomber d’une plateforme alors qu’en réalité cela devait largement passer. Cela est heureusement rare, mais assez frustrant quand cela arrive surtout quand nous souhaitons réaliser les différents objectifs des niveaux.

Les pouvoirs quantiques tu découvriras…

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net

C’est bien la principale nouveauté et tout l’enjeu de ce quatrième opus. Les failles spatio-temporelles, l’apparition des masques quantiques, mais surtout de leur pouvoir qui vont complètement changer le gameplay du jeu ! Le premier masque que vous allez croiser sur votre chemin est Lani-Loli. Ce masque de couleur bleu à la particularité de pouvoir faire apparaître ou disparaître des objets. Que ce soit des caisses, des plateformes, ou bien encore des objets !

Au cours de votre aventure, vous croiserez plusieurs masques comme Ika-Ika, un masque permettant de modifier la gravité. Kupuna-Wa le masque qui permet de ralentir le temps ou encore Akano le masque dévastateur qui nous permet de réaliser une tornade à l’infini (un peu comme Taz, le diable de Tasmanie).

Les pouvoirs des masques peuvent être activés par une simple pression de la touche triangle (ou Y sur Xbox One). Mais ne croyez pas que ces masques sont là pour vous aider. Car non, en réalité c’est bien une difficulté supplémentaire, car il va falloir être très coordonnés et les pièges sont très nombreux. Cela rajoute pas mal de défis, de funs, parfois beaucoup de frustrations, mais c’est encore une fois très bien dosé. Les masques ne nous accompagnent pas tout au long des niveaux, on ne peut pas les utiliser à volonté, et ils varient souvent. Nous n’utilisons pas tout le temps les mêmes, encore une fois, cette nouveauté est la bienvenue.

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net

Une durée de vie colossale !

Dans ce nouvel opus de Crash Bandicoot, il est possible de nouveau de jouer avec Coco Bandicoot, Tawna, Cortex ou encore Dingodile. Et cela rajoute pas mal de nouveautés. Si l’on regrette que Coco ne servent pas à grand-chose (il s’agit en réalité du même gameplay de Crash… Au féminin, avec des skins différents), pour Tawna, Cortex et Dingodile, cela rajoute pas mal de choses supplémentaires.

Déjà un gameplay bien différent avec des aptitudes et coups spéciaux différents. Mais également la possibilité de rejouer certains niveaux ou de découvrir des niveaux alternatifs qui vont donc prolonger la durée de vie du jeu là encore sans avoir cet effet de répétition. Tawna pourra accéder à des zones spéciales à l’aide de son grappin, elle dispose d’une force de frappe assez impressionnante avec ses coups de pieds rotatifs.

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net

Pour ce qui est de Cortex, ce dernier dispose de son fusil à impulsion qui permet de transformer les ennemis en plateforme pour accéder à de nouveaux lieux. Il est possible également de les transformer en tremplin pour se propulser. Sa capacité spéciale c’est de pouvoir se propulser vers l’avant pour atteindre des plateformes lointaines. Une fois le personnage de Cortex débloqué, vous allez pouvoir découvrir de nouveaux niveaux.

Pour ce qui est de Dingodile, ce dernier dispose lui aussi de son propre gameplay. Avec son fusil spécial, il peut aspirer des caisses et des objets et les balancer sur d’autres objets, caisses ou ennemis. Sa capacité spéciale lui permet de planer sur une courte distance pour aller d’une plateforme à une autre. Une fois le personnage de Dingodible débloqué, il sera possible d’accéder à des niveaux alternatifs.

Où acheter toutes les éditions de Crash Bandicoot 4 It’s About Time ?

Enfin, il est possible aussi de débloquer des « cassettes » qui nous donnent accès à des niveaux (bien plus dur) et très techniques. Vous allez pouvoir également vous essayer aux niveaux « N.Versé » qui sont des niveaux tout droit sortis de l’imagination du Dr N.Brio avec des couleurs inversées et pas mal de choses différentes qui vous permettront de gagner d’autres gemmes. Sans oublier forcément les fameux contre la montre et les défis « gemmes » qui vont vous occuper de très nombreuses heures ! Sans oublier le mode deux joueurs qui n’est pas inoubliable, mais qui peut tout de même nous occuper et nous divertir avec un ami !

Quelques petits couac !

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net

Malgré tous les nombreux défauts, Crash Bandicoot 4 It’s About Time apporte tout de même son petit lot de défauts. Comme nous avons pu le dire, le gameplay est parfois perfectible avec quelques bugs limites et des soucis de collisions gênants.

On peut reprocher au jeu d’être également pas très inspiré au niveau des musiques. Il y a certains niveaux où pendant quelques minutes il n’y a plus de musiques. Pas de grands reproches à faire au niveau du sound-design, nous retrouvons des sons emblématiques des anciens Crashs, les nouveaux (comme les voix ou les cris des nouveaux personnages) ne sont pas trop mal. Mais c’est vraiment au niveau de la musique que nous restons sur notre faim avec quelques morceaux qui rappellent d’anciens thèmes des jeux Crash Bandicoot, mais globalement nous sentons un manque de thème majeur.

Enfin, nous regrettons l’absence d’Uka-Uka, le fameux masque des « méchants » de l’univers Crash Bandicoot. Faute plutôt grave, même lorsque nous jouons avec Cortex ou Dingodile, ces derniers sont protégés par le masque Uka-Uka des Bandicoot ! Et pour le coup, c’est une grosse erreur au niveau de la trame et plus largement une incohérence dans l’univers de Crash Bandicoot.

Mon avis sur Crash Bandicoot 4 It’s About Time

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

© Presse-citron.net

Beaucoup commencent à dire que nous sommes ici en présence du meilleur jeu Crash Bandicoot jamais réalisé ! Alors, sans aller si loin, il est vrai que Crash Bandicoot 4 It’s About Time entre directement dans le top 3 des jeux « principaux » (sans compter CTR donc… 👀) aux côtés de Crash Bandicoot 2 Cortex Strikes Back ou encore Crash Bandicoot 3 Warped.

Entre les belles références (un niveau avec le petit ours Polar, la poursuite de Dinosaure, le niveau avec son fameux engin motorisé sur l’eau). Entre l’univers, et le gameplay tous les deux fidèles, les nouveautés bien pensées, parfaitement dosées… Il est très difficile de ne pas être séduit complètement par ce Crash Bandicoot 4. Il y a très peu de défauts que l’on peut lui trouver, et pour une première c’est vraiment très encourageant.

On ne peut que féliciter les équipes de Toys For Bob et espérer maintenant un « Crash Team Racing 2 » ou un « Crash Bandicoot 5 » ! Même si, selon les premiers bruits de couloirs, c’est le petit dragon Spyro qui pourrait prochainement revenir dans un opus inédit. Et même ça, on prend aussi !

ACHETER CRASH BANDICOOT 4 IT’S ABOUT TIME

Crash Bandicoot 4 It’s About Time

51,70€

Test Crash Bandicoot 4 It's About Time

On aime

  • Graphiquement sublime (Direction Artistique fantastique)
  • Une durée de vie colossale
  • Des niveaux variés, bien inspirés
  • L’âme de Crash Bandicoot respectée
  • Les nouveautés bien pensées et bien implantées

On aime moins

  • Les musiques loin d’être inoubliables
  • Quelques petits bugs de gameplay (bug de collision)
  • Où est Uka-Uka ?