UBISOFT ANNONCE DES DÉPARTS ET RÉAFFIRME SON ENGAGEMENT À METTRE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS SIGNIFICATIFS DANS SA CULTURE DE TRAVAIL


UBISOFT ANNONCE DES DÉPARTS“data-reactid =” 13 “> UBISOFT ANNONCE DES DÉPARTS

Serge Hascoët a choisi de démissionner de son poste de Chief Creative Officer, avec effet immédiat. Ce rôle sera repris par Yves Guillemot, PDG et co-fondateur d’Ubisoft, dans l’intervalle. Pendant ce temps, M. Guillemot supervisera personnellement une refonte complète de la manière dont les équipes créatives collaborent.

Yannis Mallat, directeur général des studios canadiens d’Ubisoft, quittera ses fonctions et quittera la société avec effet immédiat. Les récentes allégations qui ont été révélées au Canada contre plusieurs employés l’empêchent de continuer à occuper ce poste.

De plus, Ubisoft nommera un nouveau Global Head of HR pour remplacer Cécile Cornet, qui a décidé de quitter ce poste, car elle estime que cela est dans le meilleur intérêt de l’unité de la société. La recherche de son remplaçant commencera immédiatement, dirigée par une firme de recrutement de premier plan. En parallèle, la Société restructure et renforce sa fonction RH afin de l’adapter aux nouveaux enjeux de l’industrie du jeu vidéo. Ubisoft est sur le point de recruter un grand cabinet international de conseil en gestion pour auditer et remodeler ses procédures et politiques RH, comme annoncé précédemment.

Ces changements font partie d’un ensemble complet d’initiatives annoncées aux employés le 2 juillet 2020. Ces initiatives guident l’engagement renouvelé d’Ubisoft à favoriser un environnement dont ses employés, partenaires et communautés peuvent être fiers – un environnement qui reflète les valeurs d’Ubisoft et qui est sans danger pour tout le monde.

Ubisoft n’a pas respecté son obligation de garantir un environnement de travail sûr et inclusif pour ses employés. C’est inacceptable, car les comportements toxiques sont en contraste direct avec des valeurs sur lesquelles je n’ai jamais compromis – et ne le ferai jamais. Je m’engage à mettre en œuvre des changements profonds dans toute l’entreprise pour améliorer et renforcer notre culture d’entreprise», A déclaré Yves Guillemot, PDG et co-fondateur d’Ubisoft. “À l’avenir, alors que nous nous engageons collectivement sur la voie menant à un meilleur Ubisoft, je m’attends à ce que les dirigeants de la société gèrent leurs équipes avec le plus grand respect. J’attends aussi d’eux qu’ils travaillent pour conduire le changement dont nous avons besoin, en pensant toujours à ce qui est le mieux pour Ubisoft et tous ses employés.. “” Data-reactid = “19”> “Ubisoft n’a pas respecté son obligation de garantir un environnement de travail sûr et inclusif pour ses employés. C’est inacceptable, car les comportements toxiques sont en contraste direct avec des valeurs sur lesquelles je n’ai jamais compromis – et ne le ferai jamais. Je m’engage à mettre en œuvre des changements profonds dans toute l’entreprise pour améliorer et renforcer notre culture d’entreprise», A déclaré Yves Guillemot, PDG et co-fondateur d’Ubisoft. “À l’avenir, alors que nous nous engageons collectivement sur la voie menant à un meilleur Ubisoft, je m’attends à ce que les dirigeants de la société gèrent leurs équipes avec le plus grand respect. J’attends aussi d’eux qu’ils travaillent pour conduire le changement dont nous avons besoin, en pensant toujours à ce qui est le mieux pour Ubisoft et tous ses employés.. »